/
0/5

0 avis

J'ai dû rêver trop fort

Bussi, Michel (1965-....). Auteur

Edité par Presses de la cité. Paris , 2019

Les plus belles histoires d'amour ne meurent jamais. Elles continuent de vivre dans nos souvenirs et les coïncidences cruelles que notre esprit invente. Mais quand, pour Nathy, ces coïncidences deviennent trop nombreuses, doit-elle croire qu'il n'y a pas de hasard, seulement des rendez-vous ? Qui joue à lui faire revivre cette parenthèse pationnelle qui a failli balayer sa vie ? Quand passé et présent se répètent au point de défier toute explication rationnelle, Nathy doit-elle admettre qu'on peut remonter le temps ?

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Sang famille | Bussi, Michel (1965-....). Auteur

Sang famille

Bussi, Michel (1965-....). Auteur | Livre | Presses de la cité. Paris | 2018

"Tel un soleil brutal, la lumière du phare des Enchaînés inonde la pièce. Une seconde à peine. Puis l'obscurité reprend le dessus, simplement percée du halo des lampes torches. Je vais mourir ici. C'est une certitude. Une seule qu...

On la trouvait plutôt jolie | Bussi, Michel (1965-....). Auteur

On la trouvait plutôt jolie

Bussi, Michel (1965-....). Auteur | Livre | Presses de la cité. Paris | 2017

A Port-de-Bouc, près de Marseille, Jules Flores est chargé d'élucider le meurtre de François Valioni, membre influent d'une association d'aide aux réfugiés, retrouvé vidé de son sang dans un hôtel. L'enquête le mène à Leyli Maal, ...

temps est assassin (Le) | Bussi, Michel (1965-....). Auteur

temps est assassin (Le)

Bussi, Michel (1965-....). Auteur | Livre | Presses de la cité. Paris | 2016

Eté 1989 La Corse, presqu'île de la Revellata, entre mer et montagne. Une route en corniche, un ravin de vingt mètres, une voiture qui roule trop vite... et bascule dans le vide. Une seule survivante : Clotilde, quinze ans. Ses pa...

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs